Les types de projection ou de profil de prothèse existants

prothèse

L’implant mammaire est un appareil qui sert à modifier la forme des seins d’une femme. La plastie mammaire consiste à agrandir ou à diminuer le volume des seins à l’aide d’implants. Elle varie d’une patiente à une autre selon la demande de cette dernière. C’est une intervention chirurgicale qui a pour but de donner un aspect naturel aux seins. Le remplacement des prothèses mammaires fait partie de la chirurgie plastique.

Comment choisir ses implants mammaires ?

Afin d’améliorer sa silhouette, beaucoup de femmes décident de recourir à la chirurgie plastique dans le but d’avoir une belle poitrine. Le remplacement des prothèses mammaires demande l’intervention d’un chirurgien spécialiste. Les seins ont des formes différentes. Le choix d’une prothèse dépend donc de la taille et de la forme de chaque thorax. Avant d’entreprendre une intervention chirurgicale, on devrait déterminer la forme du sein. Il faudrait tenir compte de la corpulence et de la taille des seins de la patiente. La dimension de la base mammaire est-elle étroite ou large ? L’aréole qui entoure le mamelon du sein est-elle bien centrée ? Les implants plus hauts conviennent aux femmes de grande taille tandis que les plus petites ont besoin d’un modèle plus court. La prothèse ronde est destinée aux patientes qui ont des seins arrondis. Ce type de prothèse est destiné à donner une forme à la poitrine d’une femme qui a des seins vidés. L’objectif est d’avoir une poitrine à contour naturel. Actuellement, des prothèses lisses et de forme anatomisée pourraient donner l’effet désiré. La prothèse qui s’adapte bien à la cliente lui donne une silhouette plus naturelle. Avec une aréole tombante, la prothèse anatomique permet de combler l’excès cutané et de remettre l’aréole à l’endroit initial. Elle est munie d’ailettes de fixation. Ces pièces limitent le risque de changement de place de l’implant. Les femmes qui n’ont pas de poitrine ont plusieurs choix devant elles. Elles pourraient opter pour la prothèse anatomique, ergonomique ou pour la prothèse ronde. Une prothèse texturée et lisse est l’idéale pour éviter la formation des filaments aux alentours de l’implant. Pour plus de détails, veuillez cliquer sur www.cliniquebeaucare.fr

La chirurgie esthétique des seins est-elle prise en charge ?

La Sécurité Sociale ne prend pas en charge le remplacement des implants mammaires. Elle s’occupe seulement des implants à titre de chirurgie réparatrice. Cette chirurgie consiste à réduire ou à augmenter le volume des seins. C’est au médecin de déterminer si l’intervention chirurgicale est réparatrice. Si c’est le cas, la patiente bénéficiera d’une prise en charge par la mutuelle de santé. Elle bénéficiera alors d’un remboursement. Les cas pris en charge par la Sécurité Sociale sont les divers: la patiente présente une absence complète d’une glande mammaire, sa poitrine ressemble à celui d’un homme, la personne est sujet à une malformation mammaire, la poitrine présente un mamelon isolé et un thorax plat avec une aréole, la poitrine est sous-développée et remplit le bonnet… Ici, c’est encore au chirurgien de voir si le cas peut jouir d’une prise en charge ou non.

Quand faut-il remplacer ses prothèses mammaires ?

Un contrôle périodique est conseillé quand on porte des prothèses esthétiques. Leur durée de vie peut-elle expirée ? Devrait-on les remplacer ? Ce sont des questions à prendre en considération. Généralement, les praticiens conseillent le remplacement des implants mammaires après une dizaine d’années. Même s’ils sont encore intacts, il faudrait le faire car la garantie du médecin ne dure que dix ans. Avant de prendre une décision concernant l’implantation des prothèses mammaires, il est important de s’adresser à un spécialiste ou à son gynécologue pour demander des conseils. Dans quel cas procède-t-on à un remplacement des prothèses ? Les raisons sont multiples comme le fait que la patiente aimerait diminuer ou augmenter le volume de sa poitrine. Suite à une grossesse ou à une perte de poids, on doit faire un remplacement. Les prothèses mammaires qui sont portées à plus de dix ans sont à remplacer. Si on souffre de contracture au niveau des membranes thoraciques et si cela devient gênant, il est important de les remplacer sans perdre de temps. On procède aussi à un changement en cas d’usure. Quelques fois, des effets secondaires surviennent. Le sérum physiologique favoriserait la formation des plis et des effets d’ondulation autour des implants. Des prothèses avec un gel de silicone sont présentées actuellement. Ce nouveau produit remplacerait l’eau saline. Un accident ou une rupture naturelle pourrait entraîner le déchirement de l’enveloppe. L’usure entre les capsules fait apparaître une coque fibreuse. La cohésion du gel de silicone provoque une rupture en dehors des capsules. Dans cette situation, un risque de réaction inflammatoire est à prévoir. Des germes nuisibles localisés au niveau du sein et des nodules font leur apparition. Le remplacement est ainsi indispensable.

Quand faire une liposuccion abdominale ?
Trouver une clinique spécialisée en injections d’acide hyaluronique en Suisse