Avoir de belles fesses : quelle chirurgie ?

Trop flasques, trop rondes, trop plates… les raisons d’être complexé par ses fesses sont nombreuses, sans parler du fait qu’on rêve tous d’avoir des fesses « à la brésilienne », à la fois bien dessinées et galbées. C’est ce qui explique donc l’engouement croissant des femmes, voire des hommes, pour la chirurgie esthétique dans l’optique d’avoir de belles fesses. Voici donc un panorama des différents types de chirurgie permettant d’améliorer l’anatomie de la région fessière.

Lipofilling des fesses par injection de graisse

Concrètement, le lipofilling des fesses est une technique chirurgicale permettant de travailler l’anatomie de la région fessière du patient en y injectant de la graisse. Il convient de souligner que cette dernière est prélevée dans d’autres zones du corps. Le plus souvent, le prélèvement de graisse se fait grâce à la technique de liposuccion au niveau du ventre du patient, ou encore au niveau de la culotte de cheval ou du flanc. Cette technique s’avère particulièrement efficace du fait qu’elle permet de conférer un aspect plus rebondi ainsi que d’un galbe parfait aux fesses. En plus d’augmenter le volume des fesses, le lipofilling permet aussi de modifier efficacement leurs contours pour ainsi bénéficier d’un rendu plus naturel. À noter que le volume ainsi obtenu dépend principalement de la masse graisseuse que l’on peut prélever.

La pose de prothèse de fesses

Quand l’obsession vire au complexe, de nombreuses femmes, mais également certains hommes, s’orientent vers les implants fessiers. Cette technique de chirurgie des fesses consiste, soit à poser l’implant sous la peau, et sachant que cette zone est très sollicitée, l’implant risque de se déplacer facilement ; soit à insérer l’implant dans le muscle grand fessier. La deuxième option s’avère très pratique pour bénéficier d’un rendu plus naturel. Par contre, elle est très douloureuse et extrêmement difficile à réaliser. Plus concrètement, avant d’introduire l’implant dans le muscle, plus précisément en sandwich, le chirurgien se charge d’inciser préalablement la partie haute de la raie des fesses. Ce genre d’intervention s’effectue sous anesthésie générale et peut durer jusqu’à 2 heures.

L’injection de macrolane

Le macrolane est un acide hyaluronique stabilisé d’origine non animale. Celui-ci est très volumateur, la raison pour laquelle il est utilisé pour travailler les volumes des fesses. L’intervention se fait sous anesthésie locale et dure en moyenne 60 minutes. Lors de cette intervention, le chirurgien injecte environ 200 cc de macrolane par côté, notamment dans le tissu graisseux sous-cutané. Le but étant de recréer esthétiquement le gable de chaque fesse tout en accentuant la courbe entre les fesses et le dos.

Qu’est-ce que la chirurgie des fossettes ou dimpleplasty ?
Quelles sont les conditions pour être remboursé d’une abdominoplastie ?